paroxyste

paroxyste

⇒PAROXYSTE, subst. masc. et adj.
I.Substantif
A.HIST. DE LA LITT. [À propos du mouvement des Jeunes-France] Écrivain qui recherche le maximum d'intensité expressive. Ainsi en va-t-il des écoles diverses qui se sont succédé depuis le romantisme. Qu'il s'agisse du symbolisme ou de l'unanimisme, des paroxystes ou des surréalistes, il n'en est pas une qui ne nous frappe aujourd'hui par ses manies verbales (PAULHAN, Fleurs Tarbes, 1941, p.82).
B.Péj. Personne qui manifeste dans son caractère, dans sa conduite, une tendance aux excès. Je ne suis ni un anxieux, ni un paroxyste, ni un impulsif, ni un surmené. Je suis parfaitement sain (MORAND, Homme pressé, 1941, p.13):
♦ ... sous la pointe de vanité qu'il mettait à se proclamer paroxyste, il l'était (...) [étant] jeune, nerveux et artiste (...) et bien de son temps (...) [où la vie] se passe à courir de crise en crise...
RICHEPIN, Mme André, 1879, p.188.
II.Adj. [En parlant d'une chose] Où se manifestent des excès. Mais sa luxuriance d'imagination [de D'Annunzio] l'a sans cesse détourné vers les détails extérieurs qui n'influent pas sur la marche du drame. Sa psychologie, toujours emphatique et paroxyste, est incohérente (RIVIÈRE, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1907, p.203).
Prononc.:[]. Étymol. et Hist. A. Subst. 1866 «écrivain qui recherche le maximum d'intensité expressive» (GAUTIER in Moniteur universel, 17 sept. ds LITTRÉ). B. Adj. 1868 «qui s'exprime avec une très grande intensité» (ID., Charles Baudelaire, Portraits et souvenirs littéraires, p.253 ds Fr. mod. t.14, 1946, p.225). Mot créé par N. Roqueplan, d'apr. Th. GAUTIER (1872, Hist. romant., 65: le mot paroxyste empl. pour la première fois par Nestor Roqueplan, semble avoir été inventé à l'intention de Philothée [O'Neddy]); dér. de paroxysme; suff. -iste.

paroxyste [paʀɔksist] n. et adj.
ÉTYM. 1866; de paroxysme; mot créé par N. Roqueplan en 1816, d'après Gautier, Histoire du romantisme, VII.
1 N. Anciennt. (Hist. littér.). Artiste recherchant le maximum d'intensité (dans l'expression).
0 Il était de sa nature ce qu'on appelle, dans le jargon moderne, un paroxyste, c'est-à-dire un tempérament poussant tout au paroxysme et à l'outrance, le paradoxe, la fantaisie, le style, la couleur, l'esprit (…) avec une énergie incroyable, il haussait le diapason naturel des choses et écrivait sur des portées impossibles pour tout autre.
Th. Gautier, Portraits contemporains, Gozlan (1866).
2 Adj. Rare. Très intense. || « Une tendresse paroxyste » (Margueritte, in G. L. L. F.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • paroxyste — (pa ro ksi st ) s. m. •   Il [Léon Gozlan] était de sa nature ce qu on appelle dans le jargon moderne un paroxyste, c est à dire un tempérament poussant tout au paroxysme et à l outrance, TH. GAUTIER Moniteur univ. 17 sept. 1866. ÉTYMOLOGIE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Jean Baudrillard — bei einem Vortrag in der European Graduate School im Juni 2004 Jean Baudrillard (* 27. Juli[1] 1929 in Reims; † 6. März 2007 in Paris) war ein französischer …   Deutsch Wikipedia

  • Baudrillard — Jean Baudrillard Jean Baudrillard Naissance 27 juillet 1929 Reims Décès …   Wikipédia en Français

  • Jean Baudrillard — en juin 2004. Naissance 27 juillet  …   Wikipédia en Français

  • Бодрийар —     БОДРИЙАР (Baudrillard) Жан (род. 1929) французский социолог и культуролог, профессор социологии университета Париж Нантер (X).     Постмодернистский этап (1980 90 е гг.) творчества Бодрийара во многом был подготовлен ранними трудами,… …   Философская энциклопедия

  • paroxysme — [ parɔksism ] n. m. • 1552; peroxime 1314; gr. méd. paroxusmos, de oxunein « aiguiser, exciter » → ox(y) 1 ♦ Méd. Période d une maladie où les symptômes sont les plus aigus. ⇒ accès, crise. « Rassurez vous, [...] je crois que le paroxysme est… …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»